Qu’est-ce que le NPSH d’une pompe ?

Bien comprendre le NPSH est impératif pour choisir une pompe.

Le NPSH est l’abréviation de Net Positive Suction Head.
En d’autres mots, c’est la hauteur d’eau requise (ou la pression) par la pompe pour ne pas se mettre en cavitation (implosion de bulles de vapeur).

Pour qu’une pompe fonctionne correctement, elle doit disposer à son entrée d’une certaine pression, d’ailleurs fonction du modèle de pompe. Cette pression minimum requise est le NPSH dis requis.
Pour connaître le NPSHr d’une pompe, il suffit de se reporter aux courbes de la pompe. Notez bien que le NPSHr varie en fonction du débit. Vérifiez bien le point d’utilisation de votre pompe, et prévoyez une sécurité.

Le système de tuyauterie qui alimente la pompe offre quant à lui un NPSH disponible ou NPSHd. Il doit être supérieur dans l’ensemble de la zone d’utilisation de la pompe, au NPSHr.
Un bonne approche est de s’assurer d’une réserve de minimum 10% entre le NPSHr et le NPSHd, avec un minimum de 1 mètre.

Pour calculer le NPSHd, il faut tenir compte de la pression atmosphérique (qui varie en fonction de l’altitude), de la densité du fluide pompé, de la perte de charge au débit maximum prévu dans les tuyaux d’alimentation de la pompe depuis le tank de stockage, ainsi que la pression de vapeur.

Le bon fonctionnement d’une installation de pompage requiert un calcul précis. N’hésitez pas à vous faire conseiller avant de faire votre choix.

https://fr.wikipedia.org/wiki/NPSH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *