Responsive menu

Une pompe à Membrane, Comment ça Marche ?

  • Les Pompes à membrane pompe à membrane, comment ça marche ? - Finish Thomson - Une gamme complète de pompes à membrane (ou encore nommées pompes à diaphragme) pour rencontrer les besoins de chaque application - produits chimiques, abrasifs, pour atmosphère ATEX, pour l'alimentaire...

Fonctionnement d’une pompe à membrane FTI Air

Aspiration et décharge — Séquences d’une pompe à membrane FTI
Les pompes à membrane, aussi appellées pompes à diaphragme, sont des pompes dites volumétriques.
Elles utilisent une combinaison de l’action alternative de deux diaphragmes flexibles, deux clapets anti-retour à bille à l’entrée et de deux clapets anti-retour à la sortie.
Les chambres de pompages sont subdivisées en deux parties, l’une contenant le liquide pompé, l’autre l’air comprimé.

Les deux membranes sont reliées à un arbre commun situé dans la section centrale.
L’arbre central se déplace d’un côté à l’autre grâce à un jeu de soupapes.
Quand l’arbre commun situé dans la section centrale se déplace vers la droite, le diaphragme gauche se déplace vers la section centrale. Ce mouvement crée un vide côté liquide de la membrane de gauche, en soulevant le clapet anti-retour à bille inférieure, permettant au liquide de circuler à travers la tubulure d’aspiration dans la chambre de liquide. En même temps, tout le liquide contenu dans la chambre droite est expulsé.
Le système de distribution d’air détecte que le diaphragme dans la chambre de droite atteint la fin de sa course de décharge et déclenche le retour de l’arbre qui crée le même effet dans la chambre opposée.

Les pompes FTI Air sont particulièrement efficaces à la conception de cette partie de la pompe.
Le circuit d’air comprimé a été complètement redessiné pour offrir un fiabilité et une facilité de maintenance inégalée.
Le nombre de pièces en mouvement est réduit, diminuant le nombre de pièces d’usure tout en rendant l’entretien plus simple et plus rapide.