Responsive menu

Principe de Fonctionnement d’une Pompe Péristaltique

Principe de fonctionnement d'une pompe péristaltique ou fonctionnement pompe péristaltique

Comment ça marche

Les principaux composants d’une pompe péristaltique sont :

  • le tuyau péristaltique et
  • l’ensemble rotor est ses rouleaux

Le rotor en tournant, applique une pression sur le tuyau péristaltique grâce aux deux (ou trois) rouleaux.
En aval de chaque rouleau – côté refoulement – le fluide est poussé.
En amont – côté aspiration – se crée une depression qui aspire le fluide depuis le tank dans lequel il est stocké.

La pression créée en aval est de l’ordre de 5 à 6 bars et peut monter jusqu’à 10 bars au maximum.
La pression qu’applique le rotor via les rouleaux sur le tuyau péristaltique est telle que le tuyau est presque parfaitement écrasé et forme ainsi une barrière étanche, qui en se déplaçant, crée une dépression du côté de l’aspiration.
La dépression du côté aspiration est de l’ordre de 0.6 à 0.8 bar

Les pompes LSM présentent bien des avantages

  • La dépression créée du côté de l’aspiration est telle que la pompe est auto-amorçante.
  • Elle dispose d’une aspiration qui permet de remonter des fluides de 3 à 4 m sous le niveau d’aspiration de la pompe, voire 8 m avec, en option, la mise sous vide du coffre de la pompe.
  • La pompe péristaltique peut inverser son sens de rotation, donc le sens du flux. Il s’agit d’une fonctionnalité particulièrement intéressante dans les processus automatisés, où à l’aide de vannes, une pompe peut remplir plusieurs fonctions.
  • La pompe péristaltique est volumétrique. A une vitesse de rotation du rotor déterminée correspond un débit déterminé. Cette caractéristique offre une grande flexibilité d’utilisation dans les système de dosage automatisé.
  • La pression appliquée par le rouleau étanchéise la partie refoulement de la partie aspiration. Il n’y a donc pas de retour possible lors d’un arrêt – prévu ou non.
  • Seul le tuyau péristaltique est en contact avec le fluide.
    Aucun autre élément de la pompe ne peut contaminer le fluide. Il n’y a pas non plus besoin de garniture mécanique ou de joints d’étanchéité susceptibles de fuites et de contamination.
  • La section du tuyau péristaltique permet un passage libre important, ce qui rend la pompe LSM très bien adaptée lorsque la concentration en matières sèches est importante. Elle tolère des corps tels que sable, petits graviers, etc.
    Elle est par exemple, utilisée dans le déchargement de poissons de bateaux de pêche ou de bassins d’aquaculture, etc.
  • Particulièrement bien adaptées aux matières à viscosité élevée ou
    fort chargées en matières solides
    .
  • Les pompes LSM disposent d’un lubrifiant qui diminue la friction des rouleaux sur le tuyau avec comme avantage l’amélioration de la durée de vie du tuyau et une réduction substantielle de la consommation électrique.
  • La pompe LSM peut même tolérer la marche à sec pendant un temps limité – caractéristique extrêmement rare dans le monde de la pompe.

En Savoir Plus…

Découvrez quelques applications
typiques des pompes LSM